LES GRAPHIQUES DU JOUR

Investissement Socialement Responsable,ISR, Environmental Social and Gouvernance, ESG, Environnement Social et Gouvernance, ESG, Investissement Responsable Durable, IRD, Information Humainement Responsable©, IHR©, SOCIOECOPOFI©,Sociologie,Economie,Politique,Finance, ECOSOPOFI© Economie,Sociologie,Politique,Finance.

LES GRAPHIQUES DU JOUR

30 09 22

PYRAMIDES PROFESSIONNNELLES PERMETTANT UNE VISUALISATION ET UNE REFLEXION SUR LA FLUIDITÉ DES VOLUMES DE TITRES DÉTENUS.

FLUIDITÉ APPELÉE USUELLEMENT, À TORT, LIQUIDITÉ.

ARTICLE DU 27 09 17 Marchés financiers : liquidité, fluidité ou viscosité ?

INDICE DE CRÉDIBILITÉ DES PERFORMANCES ANNONCÉES DIT ICRPA

L1 : Nombre de titres du CAC 40 dont les volumes pris en compte dans l'indice sont cohérents avec les volumes échangés du jour.

L2 : Nombre de titres du CAC 40 dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés du jour, mais cohérents avec les volumes échangés hebdomadairement.

L3 : Nombre de titres du CAC 40 dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés du hebdomadairement, mais cohérents avec les volumes échangés mensuellement.

HL : Nombre de titres du CAC 40 dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés quotidiennement, hebdomadairement, et mensuellement.

Il est à noter une certaine cohérence des volumes échangés depuis quelques jours. Cette cohérence renforce encore plus la validité des cours IHR comme référence complémentaire à la référence normative comptable mark-to-market, et dans toutes analyses professionnelles.

TABLEAU DES FLUIDITÉS

À noter, le 30 09 22 sept titres hors fluidité, soit 17,50% des titres du CAC 40 dont les variations n'ont aucune crédibilité.

  Étiquettes de colonnes      
  HL L1 L2 L3
Totaux/ICRPA 7 13 7 13



PYRAMIDES ICRPA (Indice de Crédibilité des Performances Annoncées) DES FLUIDITÉS DU JOUR

LA FLUIDITE EST TROP SOUVENT ASSIMILÉE À TORT À UNE LIQUIDITÉ

ARTICLE DU 27 09 17 Marchés financiers : liquidité, fluidité ou viscosité ?

GRAPHIQUE COMPARATIF VARIATION CAC 40 VSJ / VHR (Variation Humainement Responsable) ET INDICE DE CRÉDIBILITÉ DES PERFORMANCES ANNONCÉES

PREUVE VISUELLE DE L'INTÉRÊT DE L'INFORMATION IHR

ICRPA = Indice de Crédibilité des Performances Annoncées

À votre avis, que valent les commentaires quotidiens type PMB (Pari Mutuel Boursier) sur les hausses et baisses du CAC 40 ....

En prenant le temps d'analyser le graphique ci-dessous, vous pourrez visualiser quotidiennement la différence de volatilité entre la forte variation spéculative du jour (dite VSJ), due uniquement à l'application de la norme comptable mark-to-market, et la faible volatilité de la variation humainement responsable (dite VHR) qui, en parfait respect de la Loi, prend en compte la faiblesse des volumes échangés.

L'autre constatation visuelle très intéressante est que lorsque les volumes échangés sont très importants, la variation humainement responsable rejoint logiquement la variation spéculative du jour. Le jour où la variation humainement responsable sera élevée au rang de référence, les dérives des marchés dérivés utilisant à tort les seules variations spéculatives du jour disparaîtront. Pour rappel, les dérives de l'utilisation abusive des valorisations comptables dans la spéculation des matières premières sont à la base de millions de morts par an. Quelles qualifications judiques à cette situation ?

Souvenez-vous

2007 : Tamara Kummer, Porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), le « grenier des Nations unies »

« Nous distribuons quatre millions de tonnes de vivres par an à 73 millions de personnes dans 78 pays. L’augmentation de 55 % de nos coûts, depuis juin 2007, a provoqué un manque à gagner, qui nécessite de réunir 500 millions de dollars avant le 1er mai. Si à cette date-là, nous n’avons pas les sommes nécessaires, nous serons obligés, soit de réduire de moitié nos rations, soit de diminuer de moitié le nombre de personnes que nous nourrissons. »

Mathieu Laine dans « Le Figaro » du 27 novembre 2009 : « L’élimination de la faim de la surface de la terre nécessiterait, selon le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, 44 milliards de dollars par an d’aides publiques à investir dans les infrastructures, les technologies et les intrants modernes. Cette somme est, dit-il, modeste au regard des 1 340 milliards de dollars dépensés dans l’armement… »

Pascal Lamy, Directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) répondant à une interview dans « Les Echos » du 13 mai 2008 : Question posée : Le monde connaît une grave crise alimentaire. Comprenez-vous que des pays comme l’Argentine, la Chine ou l’Inde restreignent leurs exportations ? Réponse : En tant qu’économiste, j’estime qu’assécher l’offre va dans le mauvais sens. En tant qu’homme politique, je comprends. Les économistes voient cela globalement ; les politiques pensent à leur prochain mandat… Et en tant qu'Être Humain, monsieur Lamy voit cela comment ? Découverte en date du 8 03 22 sur WIKIPEDIA, cet adèpte de l'assèchement de l'offre qui fit, et fait des millions de morts par an, est, selon WIKIPEDIA en date du 8 03 22, président du Forum de Paris sur la paix depuis 2019...