H2O

H2O

Quelques écrits sur H2O

H2O : 19 01 24  "Acteurs ou fabriquants" de valorisations comptables (simples chiffres comptables) n'ayant aucune réalité financière générique. À la différence des gérants professionnels à la recherche de performances financières réalisables par une majorité, tôt ou tard les prestidigitations des prestidigitateurs (fabriquants) de valorisations comptables connaîtront des pertes massives hors normes. S'il est vrai que ces prestidigitateurs financiers peuvent revenir sur scène, il n'en reste pas moins qu'ils ne seront jamais que des prestidigitateurs ... Jusqu'au prochain "plantage". Plantage qui, après la phase de prestidigitation, ne laissera, de nouveau, que des pertes financières aux épargnants non avertis. Épargnants non avertis à qui l'on aura vendu monts et merveilles sur base de l'escroquerie consistant à faire passer des variations de valorisations comptables (simples chiffres comptables) en des performances financières. Les fonds H2O ne peuvent en aucun cas être vendus à des épargnants non avertis. À ma connaissance, et sauf erreur, aucun professionnel conseil en gestion de patrimoine, courtier et autre ne peut commercialiser ce type de fonds à des épargnants non avertis...Sauf à engager leur responsabilité juridique... Responsabilité juridique qui ne sera pas couverte par les assurances usuelles dites RCP (responsabilité civile professionnelle). Naturellement, si ce propos relèvait d'une erreur, un erratum serait publié. Dernier point, après l'expérience des pertes massives H2O, quelle défense juridique au cas où ... Pourquoi ne pas poser la question par courrier RAR (preuve juridique des plus utiles au cas où ...) au président de votre association professionnelle ?  Vu les "performances" de l'évolution des valeurs liquidatives comptables actuelles (qui permettent légalement à H2O de prélever quantité des frais, comme aux autres confrères), H2O va-t-il rembourser les épargnants non avertis ayant subi des pertes passées ?  Pertes passées incohérentes pour des produits produits commercialisés à des clients non avertis ...

Les gérants de H2O plus forts que les Loups de Wall Street…

Publié le jeudi 18 janvier 2024

La communication publiée par la société H2O AM :

Cher Investisseur, Cher Partenaire,

L’année 2023 vient de se terminer avec son lot de défis et, heureusement, ses réussites et bons moments. A l’aube de la nouvelle année, je tiens à vous présenter, au nom des équipes d’H2O AM, tous nos meilleurs vœux pour 2024. Je tiens également à revenir sur les 12 derniers mois qui sont synonymes de fierté mais aussi d’une prudence indispensable. La fierté c’est celle d’avoir, malgré tous les écueils que 2023 nous a réservés, eu la satisfaction de voir le moteur de la gestion Global Macro d’H2O AM préservé en  générant des rendements bien au-delà des objectifs de chacun de nos fonds. Ainsi, notre fonds phare, H2O MultiBonds FCP (ISIN FR0010930438), a clôturé l’année avec une performance de 26% Faux, une variation de valorisation comptable qui n'a aucune crédibilité financière générique n'est pas une performance financière (i.e. 20% au-dessus de son objectif, ESTER+3%, soit un peu plus de 6%). Performance qui suit celle de 2022, quasiment identique, bien que dans un contexte de marché radicalement différent. Cette réussite témoigne de l'expertise unique de notre approche Global Macro offrant aux investisseurs professionnels des bénéfices de diversification et la capacité de réaliser des performances dans des momentums de marchés radicalement dissemblables - 2 rappels : (i) les performances passées ne préjugent pas des performances futures, vendre des évolutions de valorisations comptables pouvant être des performances financières ou autres est un mensonge, etc ...(ii) la politique d’investissement de H2O MultiBonds FCP repose sur une gestion très dynamique qui cherche à dégager de la performance sur les marchés de taux et de devises internationaux avec un indicateur de risque, figurant dans le document d’informations clés, élevé (à 6 sur une échelle de 1 à 7). Ces résultats sont d’autant plus remarquables lorsqu’on les compare aux performances publiées depuis quelques jours des fonds alternatifs et aux prévisions des stratégistes de Wall Street les plus réputés sur les 2 dernières années. La prudence indispensable ? Elle est la conséquence même de ces résultats. En effet, ces derniers ne doivent pas occulter les risques inhérents à notre style de gestion ni les drawdowns passés or, deux années de telles performances risquent de les faire « oublier » : investir uniquement sur la performance d’hier est l’erreur d’aujourd’hui qui se payera demain. Il est donc crucial que chaque investisseur prenne pleinement conscience de ces éléments avant toute souscription. Certes, le moteur Global Macro se distingue des décisions binaires traditionnelles (achat ou vente) et, c’est bien cela qui contribue à sa capacité à générer des performances supérieures. Cependant, cette particularité ne doit pas faire oublier l'importance de la prise en compte des risques ni la nécessité d’avoir un horizon temporel cohérent pour chaque investissement. Soyez assurés que nos équipes sont entièrement dévouées pour maintenir notre moteur de Gestion efficient. Vous pouvez compter sur une Société de Gestion résiliente, les 4 dernières années l’ont clairement démontré. Société qui s’appuie sur une gouvernance rigoureuse, alignée avec des standards haut niveau. Tout cela ne nous fait pas oublier l’importance de la liquidation des fonds cantonnés et des dossiers qui y sont associés. Bien au contraire, c’est une motivation supplémentaire pour les clôturer. Excellente nouvelle année !

Loïc Guilloux, CEO du Groupe H2O AM

05 01 21 Commentaire article Le Monde / H2O

01 10 20 Commentaire article de presse H20 / H24 / ANACOFI

23 09 20 Courrier au Chef de Cabinet du Ministre de l'Economie mentionnant H2O

08 09 20 H2O : Quels enseignements ?

07 09 20 H2O : Que faire ????????

Krach H2O : l'analyse pour tout comprendre... simplement

Publié le jeudi 12 mars 2020 H24 a demandé à  EOS Allocations d'analyser la situation actuelle sur la gamme H2O AM.

H24 Finance : Krach H2O : l'analyse pour tout comprendre... simplement

http://files.h24finance.com/jpeg/EOS%20Allocations%20H2O.jpg

Rédigé par Pierre Bermond, Président de EOS Allocations

Les fonds H2O ont connu de fortes baisses pouvant aller jusqu’à -50% pour les fonds les plus exposés. Nous entendons beaucoup de conseillers craindre le pire pour ces fonds (accélération de la baisse et fermeture des fonds pour illiquidité).

Voici les réponses que nous pouvons apporter :

  • La crise actuelle sur ces fonds n’a strictement rien en commun avec la crise de liquidité de juin. A ce stade nous n’avons pas d’information sur des flux massifs de sortie comme en juin. Nous entendons plutôt des conseillers qui profitent de la baisse pour se renforcer. De plus, les fonds traitent sur des actifs ultra liquides (sauf les obligations qui ont fait l’actualité en juin). Les fonds ont su prouver en juin que la liquidité n’était pas un problème alors même que la baisse d’encours a été massive.
  • Les pertes peuvent entièrement être expliquées par les mouvements de marché et le levier utilisé sur les positions. L’écartement des taux entre l’Italie et l’Allemagne (sensibilité proche de 20 sur Multibonds), la forte baisse du dollar (exposition dollar >200% dans Allegro et Multibonds), la sensibilité négative sur les taux US (-10 sur Multibonds) et, sur la partie actions, la forte surpondération sur un long value (dont financières) et short croissance/qualité expliquent à minima 80% de la baisse. En somme, c’est un accident de marché totalement explicable par les positions prises par le fonds.
  • Si le marché venait à aller encore plus à contrecourant des positions d’H2O, il pourrait y avoir un problème puisque la gestion a pour habitude de tenir ses positions. L’effet de levier et les appels de marge pourraient alors faire des dégâts supplémentaires.

Plusieurs enseignements doivent être tirés de cette expérience :

  • Oui les fonds H2O sont comme de la nitroglycérine. Si on en met avec parcimonie dans le moteur cela aide à le booster. Si on l’utilise en trop grande quantité et sans raison garder, cela peut provoquer des accidents. Il en va de même dans le portefeuille. En avoir des proportions mesurées dans les portefeuilles reste une diversification intéressante. En avoir 40%-50% comme nous le voyons dans certains portefeuilles est un non sens en termes de construction de portefeuille.
  • Oui ces fonds utilisent l’effet de levier et amplifient donc certaines phases de marché, à la hausse comme à la baisse, la gestion ne s’en est jamais cachée. Ces fonds sont performants mais risqués même pour des fonds comme H2O Adagio (-9% au 10/03). De la performance sans le risque, ça n’existe pas. Avec un fonds comme Multibonds, qui affiche une performance annualisée proche de +20% sur les 5 dernières années, il est logique de s’attendre à des trous d’air de l’ordre de -30 à -50%. L’inverse porterait à suspicion. Il faut donc respecter l’horizon d’investissement et le profil de risque du client.
  • La diversification à l’intérieur de la gamme H2O est minime. Il y a chez H2O deux grandes expertises : les taux et devises via H2O Multibonds et les actions via H2O Multiequities. Mixer ces deux fonds peut se comprendre et c’est d’ailleurs ce qui est fait au travers de Multistrategies et Moderato. En revanche, empiler tous les fonds de la gamme en espérant une diversification n’a pas de sens. Tous dépendent du même scénario.

CONCLUSION :

Nous gardons confiance sur la gestion effectuée par Bruno Crastes. La gestion a connu un accident de marché mais cette volatilité est dans l’ADN des fonds H2O. Bruno Crastes n’a de cesse de répéter que ce qui compte ce n’est pas le chemin (i.e. la volatilité) mais le point d’arrivée (i.e. la performance). Toutefois, il faut garder ces fonds bien spécifiques dans les proportions actuelles conseillées dans les portefeuilles soit de l’ordre de 5 à 10%. Ni plus, ni moins.

Commentaire : Si Monsieur Crastes assimile l'évolution de valeus liquidatives en "performance", là il est clair qu'il y a peut-être un souci ..... 

Cette note repose sur une analyse propre à EOS Allocations en date du 12 mars. Elle ne constitue pas un engagement ou une garantie. EOS Allocations se réserve la possibilité de faire évoluer cette analyse à tout moment.

EOS Allocations est une société de conseil en allocation d’actifs dirigée par Pierre Bermond. Elle intervient auprès des conseillers financiers pour les aider sur le conseil autant de manière opérationnelle, que réglementaire (justification d’arbitrages, allocation d’actifs réelle…), cliquez ici pour en savoir plus.