Police

Investissement Socialement Responsable, la responsabilité sociale des entreprises,responsabilité sociale et environnementale, investissement responsable responsabilité sociale des entreprises, ESG définition, ESG, investissement humainement responsable

POLICE

                                                                     


Pour terminer, comment ne pas être écoeuré par ceci ? Comment croire que les flics ont changé ? Comment croire que ce type de crapules (dont leurs paroles priment au juridique sur les civils, civils à qui ils doivent leur Liberté, leur salaire, leurs vacances etc...) refuseraient des déporter des Enfants, des Femmes et des Hommes s'ils en recevaient de nouveau l'ordre. Honte à ces crapules et j'ose l'écrire à ces déchets humains.

Pour une vidéo, combien de tabassages voire de meurtres commis sans vidéo ?

Dans "Le Figaro" du 25 03 16 Article intitulé : Manifestation loi Travail : l'IGPN saisie après la vidéo d'un policier frappant un jeune

" La vidéo choc montrant un policier frappant un jeune dans le contexte de la manifestation contre la loi travail. © Capture Youtube
La "police des polices" a ouvert une enquête jeudi après la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant un jeune. Bernard Cazeneuve s'est dit "choqué".
L'inspection générale de la police nationale (IGPN), la "police des polices", a ouvert une enquête jeudi, jour de manifestation contre le projet de loi travail, après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant un policier frappant un jeune, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris.
Un coup de poing violent. La vidéo montre un jeune homme à terre, relevé par un policier qui crie "lève toi !". Alors qu'il est en train de se relever, tenu par deux policiers, un des fonctionnaires lui assène un coup de poing violent. La vidéo aurait été tournée jeudi matin devant le lycée parisien Henri-Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris, selon des étudiants. Le policier qui assène le coup appartient à la CSI de la Préfecture de police (la Compagnie de sécurisation et d'intervention).
Le lycéen témoigne. Le jeune homme qui a reçu le coup de poing a pu être contacté via Twitter par Francetvinfo. Il raconte le déroulé des événements : "On lançait des œufs et de la farine, et ensuite, les policiers se sont mis à nous courir après. Je me suis fait arrêter à quelques centaines de mètres de l'entrée, et un policier m'a attrapé, avant de me frapper avec son collègue. Le jeune homme est en classe de seconde au lycée Bergson. Il se plaint d'avoir "mal au nez" et craint qu'il ne soit cassé. "Ils m'ont mis les menottes et m'ont dit que ce n'était pas fini, que je verrai au commissariat" si c'est vrai ce flic français nazi or not ?, poursuit-il. Il a ensuite été pris en charge par un policier plus "gentil" gentil, lâche ou trouillard devant cette monstruosité, et relâché.
Un policier m'a attrapé, avant de me frapper avec son collègue
Une double enquête administrative et judiciaire. Selon les informations d'Europe 1, l'incident fait l'objet d'une double enquête administrative et judiciaire. L'IGPN a été saisi en interne par le préfet de police mais aussi aussi par le procureur de la République.
Les politiques réagissent. Ces images "sont choquantes" et "m'ont choqué", a déclaré Bernard Cazeneuve à Bruxelles, où il assistait à une réunion des ministres de l'Intérieur et de la Justice des pays de l'Union européenne à la suite des attentats de mardi. "Aucune violence, d'où qu'elle vienne, ne peut être tolérée", a ajouté le ministre de l'Intérieur. La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a déploré sur Twitter "une violence choquante". Interrogée sur iTELE, la ministre du Travail Myriam El Khomri a quant à elle évoqué "un comportement policier inadapté en direction d'un jeune lycéen".  Pourquoi, c'est adapté envers d'autres personnes ? Remarque minable de El Khomri. En ce qui me concerne, je pense que cette vidéo, comme les autres, doit (doivent) être passée(s) dans les écoles en rappelant aux élèves ce que ce type de crapule de flicaille a fait et à qui les Peuples doivent leur Liberté. « Ce qui nous permet de garder le cap, de rester vigilant, c’est notre histoire. » Naomi Klein...et notre histoire nous impose la vigilance permanente et la réaction à tout acte, même mineur, qui peut être qualifié ou potentiellement qualifiable de nazi. Il y a bien eux et nous. Rien à voir. Au fait, et ceux qui tiennent le gosse quI se fait tabasser, nazis or not ?