OR 2016

Investissement Socialement Responsable, la responsabilité sociale des entreprises,responsabilité sociale et environnementale, investissement responsable responsabilité sociale des entreprises, ESG définition, ESG, investissement humainement responsable

OR 2016

 


Charles Sannat dans "Economie matin" du 8 février 2016 : Cours de l'Or : l'explication à ne surtout pas rater

" Mes chers lectrices mes chers lecteurs, si je ne travaille plus du tout pour la société Aucoffre depuis le mois de juillet 2015, il n’en reste pas moins que dans la conjoncture actuelle le métal jaune reste un actif incontournable dans votre gestion patrimoniale.
Que n’a-t-on entendu et que n’ai-je pas entendu lorsque les cours de l’or baissaient après cette énorme hausse des années 2000 suivie d’une montée monumentale sur fond d’inquiétudes lors de la crise des subprimes… J’en étais souvent réduit à mon statut de « vendeur d’or » ou de « représentant de commerce en piécettes »… Des commentaires souvent très peu sympathiques faisant oublier l’essentiel à savoir l’analyse fondamentale.
Alors et c’est à cela que sert les archives d’internet, il est toujours utile et intéressant de se pencher sur l’analyse que je faisais il y a maintenant presque 3 ans et ce qu’il se passe sous vos yeux.
Comme prévu pour les cours de l’or nous avons une très forte probabilité (mais pas encore la certitude absolue) que nous étions bien en 1976 il y a 3 ans et que nous sommes sans doute à l’aube d’une envolée haussière du métal jaune.
Mais avant de poursuivre, une précision indispensable !
Comprenez moi bien je ne vous promets pas monts et merveilles ni fortune facile !!! Si l’or s’envole comme j’en ai la conviction, vous perdrez une grosse partie de votre épargne, la valeur de votre monnaie sera vraisemblablement en chute libre parce que les banques centrales devront aller encore plus loin dans l’impression de fausse monnaie, vous perdrez peut-être votre boulot, et comme la prudence (à juste titre) aura eu pour conséquence que vous ne placiez pas tous vos œufs en or… et bien votre or, agira au mieux comme un amortisseur plus ou moins important pour l’effondrement du reste de vos actifs.
Je vous rappelle que même France 2 vient de découvrir l’eau chaude et l’existence de bulles financières monstrueuses qui reposent uniquement sur la création monétaire à partir de rien des banques centrales du monde entier.
N’attendez pas béatement que les cours de l’or (ou de l’argent) montent en flèche en croyant que vous serez riches ! Désormais pour être riche il faut prendre des positions très risquées et faire preuve de convictions chevillées au corps.
Voilà mon analyse du 16 avril 2013 ! Il n’y a pas encore tout à fait 3 ans. Relisez-là attentivement avec les informations à votre disposition aujourd’hui !!

« Les plus anciens sur le marché de l’or se souviennent des années 70 et 80. C’est lors de cette décennie que les cours de l’or sont passés d’environ 35$ l’once (à l’époque où le dollar était encore convertible en or) à 850$ l’once lors de son plus haut en 1980. Après a suivi une période de plus de 20 ans avec un métal jaune passé aux oubliettes de la modernité monétaire. Il faudra attendre les attentats du 11 septembre pour voir l’or recommencer à briller.
Cette fois-ci c’est différent !
Non je plaisante, ceux qui me lisent savent à quel point je déteste cet argument stupide du « cette fois-ci c’est différent » destiné à faire avaler n’importe quoi et n’importe quel excès à des marchés en pleine « exubérance irrationnelle ». Non mes amis, cette fois-ci ce n’est pas différent.
Cette fois-ci c’est exactement pareil !
Ou presque… Encore une fois les plus anciens se souviendront, en ce qui me concerne j’étais trop jeune, mais après tout c’est à cela que servent les livres (un truc en papier que l’on utilisait dans l’ancien temps avant l’apparition du web 2.0 et de tous les appareils commençant par i-quelque chose).
Nous vivons donc en direct, une situation qui ressemble à s’y méprendre à celle du milieu des années 70.
L’or va passer de 35$ en 1971 à 195$ en 1974. Son cours va alors se stabiliser peu ou prou légèrement en dessous de ses plus hauts avant de connaître une chute vertigineuse dès septembre 1975… pour redescendre jusqu’à 104$ fin août 1976. Sur cette période l’once d’or va perdre presque 45% de sa valeur.
Fin de l’histoire, explosion de la bulle de l’or ? Non pas du tout, c’est au contraire le commencement de tout puisqu’en janvier 1980 l’once d’or atteindra le record historique de 850$ l’once, la valeur de celle-ci étant multipliée par 8 par rapport à ses plus bas de 1976.
Cette fois-ci en 2013, les choses ne seront sans doute pas très différentes de ce qu’elles ont été en 1976 »
.
Les cours de l’or tiennent remarquablement et s’offrent le luxe de repartir à la hausse !!
Soyons clairs. Officiellement la Banque centrale US, la FED, devrait monter encore et encore ses taux pour « normaliser » sa politique monétaire compte tenu du « plein emploi » aux USA et du fort taux de croissance !!! Permettez moi un immense éclat de rire !!
Comme je vous l’explique depuis des mois tout cela n’est qu’une immense illusion basée sur de l’impression de monnaie et des petits arrangements statistiques que personne n’ose dénoncer publiquement pour surtout continuer à percevoir les revenus « publicitaires »… vendre de l’or contrairement à ce que beaucoup pensent est le plus court chemin pour rester à l’abri de l’argent… en effet les marges sont ridiculement faibles, raison pour laquelle tout le monde préfère vous revendre des bonnes assurances-vie et autres placements financiers qui eux sont plus que juteux !!!
D’ailleurs si vous allez au delà des grands titres voici ce qu’écrit le journal Le Monde en janvier 2016 sous le titre
Etats-Unis : un marché de l’emploi toujours solide
Super bonne nouvelle me direz-vous… certes mais lisez tout l’article !!! la vérité se cache dans les détails… Les titres sont mensongers mais les titres sont les seuls lignes que 95% des gens prendront le temps de lire…
« Corollaire de ce phénomène démographique et de croissance plus faible : il n’y a pas de réel frémissement sur le taux de participation de la population au marché du travail. Cet indicateur mesure la proportion d’Américains, en âge de travailler, qui a un emploi ou qui en cherche un et reste collé à ses plus bas niveaux depuis les années 1970 avec un taux de 62,6 %, soit 0,1 point de moins qu’il y a un an. Par ailleurs, si l’on prend en compte les temps partiels subis et les personnes découragées de chercher un travail, le taux de chômage s’est stabilisé à 9,9 % en décembre 2015 ».
Il n’y a donc pas de plein emploi aux États-Unis. Et s’il n’y a pas de plein emploi il n’y a pas de croissance (ce que confirment les problèmes de l’industrie chinoise en surcapacités et les prix très bas de l’énergie).
S’il n’y a ni plein emploi, ni croissance alors tout ce que nous vivons est illusion qui repose uniquement sur les interventions de plus en plus délirantes de banques centrales condamnées à la fuite en avant.
Tout cela était prévisible depuis des années. Il n’y a aucune surprise.
Que va-t-il se passer après ?
Simple… encore une fois, deux solutions. La première on laisse faire les forces déflationnistes, on sauve la monnaie et les banques mais on ruine les gens dans un mouvement très violent et nous revivons un mauvais remake des années 30 avec une déflation qui pourrait durer 20 ans au moins précipitant tous les acteurs économiques dans une insolvabilité généralisée et un chaos social.
Ou alors les banques centrales poursuivent la même politique d’injection de liquidités en en remettant encore et encore plus de louchées jusqu’à ce que votre monnaie ne vaille plus rien… mais ce mouvement-là sera beaucoup plus doux et ordonné qu’une faillite générale raison pour laquelle les banques centrales poursuivent cette politique depuis maintenant en réalité 16 ans puisqu’elle a commencé avec le krach de 2000 des valeurs internet.
Dans tous les cas, soit l’or vous sauvera en partie parce que tout le monde sera ruiné, soit parce que la monnaie vaudra de moins en moins… pensez au cas des Russes avec le rouble. Mieux valait avoir quelques pièces d’or !!
Vous devez donc encore une fois, surpondérer les actifs tangibles et réduire au mieux vos actifs financiers dont le rendement tend vers les intérêts négatifs.
En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !
Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae

Dans "Reuters" du 27 janvier 2016 : En ces temps d'incertitudes, l'Allemagne rapatrie son or

" Les réserves d'or allemandes, évaluées à environ 130 milliards de dollars, sont les deuxièmes plus importantes au monde, après les Etats-Unis. L'Allemagne détient à peu près deux fois plus d'or que la Chine, selon le Conseil mondial de l'or (World Gold Council). (John O'Donnell, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) "

Commentaire : Je vous propose de prendre le temps de réfléchir à ces propos après la lecture des articles ci-dessous et de mes commentaires en vous "libérant" des pensées actuelles de bon aloi.