Alimentaire 2016

Investissement Socialement Responsable, la responsabilité sociale des entreprises,responsabilité sociale et environnementale, investissement responsable responsabilité sociale des entreprises, ESG définition, ESG, investissement humainement responsable

ALIMENTAIRE 2016

 

Thimothée de Rauglaudre dans "La Tribune" du 8 janvier 2016 : Les prix alimentaires mondiaux ont chuté de 19% en 2015

" L’indice FAO des prix des produits alimentaires est en baisse en 2015, pour la quatrième année de suite. Les prix ont baissé en décembre sur toutes les catégories de produits, sauf le sucre et les huiles végétales. La baisse des prix des produits alimentaires se poursuit. En recul pour la quatrième année de suite, l'indice FAO des prix des produits alimentaires, publié jeudi 7 janvier, a chuté de près de 19% sur l'ensemble de l'année 2015. Cet indicateur, calculé tous les mois par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), prend la mesure de la variation d'un panier de denrées alimentaires, réparties en cinq catégories.
Baisse de 1% en décembre
Au mois de décembre, l'indice FAO a enregistré une baisse de 1% par rapport à novembre, avec un recul du prix de tous les produits alimentaires du panier, à l'exception du sucre et des huiles. Sur l'ensemble de l'année 2015, l'indice a chuté de 19% par rapport à 2014. L'organisation internationale explique la continuité de cette tendance à la baisse :

    "L'abondance de l'offre dans un contexte de demande hésitante à l'échelle mondiale et d'affermissement du dollar explique la faiblesse généralisée des prix des produits alimentaires en 2015."

-15,4% pour les céréales, -15,1% pour le lait et la viande
Les céréales sont la catégorie de produits qui a enregistré la plus forte baisse, avec un recul de 15,4% en 2015. Les cours du blé ont notamment subi une pression à la baisse en raison des "perspectives d'un gonflement de l'offre sur les marchés mondiaux suite à la suppression des taxes à l'exportation en Argentine", explique la FAO. En 2015, les prix des produits laitiers ont reculé de 15,1% par rapport à 2014. Ils enregistrent la moyenne annuelle la plus basse depuis 2009, notamment tirés vers le bas par la chute des prix des laits en poudre, desquels la demande mondiale se détourne toujours plus. L'indice des prix de la viande a, lui aussi, reculé de 15,1 % par rapport à 2014, avec la moyenne annuelle la plus basse depuis 2010. Au mois de décembre, les prix de la viande ont reculé de 2,2 % par rapport à novembre, chutant dans les quatre catégories de viande, en particulier la viande ovine, la viande bovine et la viande porcine. La chute de la demande d'importation de viande bovine aux États-Unis, cristallisant la concurrence accrue sur d'autres marchés, ainsi que la hausse soudaine de la production de porc dans l'Union européenne, faisant baisser les prix intérieurs comme à l'exportation, ont notamment joué à la baisse sur les prix des produits carnés.
-19% pour les huiles, -21% pour le sucre
L'indice des prix des huiles végétales a enregistré en décembre, par rapport à novembre, une hausse de 2,1 %. Le prix de l'huile de soja, qui a atteint son plus haut niveau depuis six mois, suite à l'incertitude sur les récoltes de soja au Brésil, a été le principal facteur de cette hausse. Sur l'ensemble de l'année 2015, l'indice des huiles a cependant chuté de 19% par rapport à l'année précédente, la moyenne annuelle des prix des denrées étant la plus basse depuis 2009. L'indice du sucre a reculé de 0,5 % en novembre, en raison, la aussi, des appréhensions dues au retard dans les récoltes au Brésil, qui ont connu un excédent de pluies. Les prix du sucre baissent toutefois de 21% par rapport à 2014.